Merci, maître

Fondue de poireaux aux lardons
Ceci pour remercier encore ceux pour qui j’ai travaillé lors de ma courte carrière de cuisinier, et qui ont pris le temps de m’apprendre à faire de bonnes choses.
Tout spécialement mon chef Grégoire, que je n’oublie pas.
Xie xie, shifu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *